Patrick Bastardoz

"L'architecture de chantiers constitue le thême principal de cette série de tableaux. Patrick Bastardoz surprend par la capacité à installer ce sujet plutôt ingrat dans une somptueuse intensité, aux limites du romantisme... Le chantier devient ainsi un théatre inachevé, déserté de toute présence humaine. Un vide dans lequel s'engouffre la peinture de Bastardoz."

Serge Hartmann. (DNA-Reflets)

+